Témoignage : « Le vent souffle où il veut et toi tu entends sa voix »

Claude Rochette qChristelleui avait organisé il y a 12 ans, le camp ACE des enfants du Mirail à Lassouts, m’a invitée dernièrement à une rencontre de l’ACE et ACO de Toulouse. A la célébration Eucharistique plusieurs personnes ont donné un témoignage sur leur vie de chrétien Le témoignage de Christelle, une accompagnatrice de ce camp à Lassouts m’a touchée et je vous le livre tel quel.
Blanche Poma

Tout commence en fait le 21septembre 2001 avec AZF et son explosion, ce jour-là le petit village de Lassouts en Aveyron décide de venir en aide aux enfants sinistrés du Mirail. Au printemps 2002 Dominique, une amie me dit de venir avec mes deux filles à la fête du jeu à Lafourguette, car elle veut me présenter des gens de l’ACE qu’elle a rencontrés, Marie Jo, Claude, le père qui officie à Lassouts et le père François. J’accepte, mais, lui fais bien comprendre que moi les curés et la religion je suis fâchée avec, j’ai même une dent contre. Là je rencontre tout ce petit monde que je trouve bien sympathiques, je suis très étonnée par l’ambiance chaleureuse, et l’entraide et suis invitée avec mes filles à passer un week-end de trois jours à Lassouts dans les familles où j’accompagnerai aussi une jeune ado, Marie, une amie d’Anaïs qui est, elle aussi en fauteuil.
Quelques temps plus tard nous voici partis, voyage moitié en train moitié en bus avec quelques galères, de la fatigue, les fauteuils sont lourds, mais on a le moral grâce aux chants entraînants chantés tout le long. Arrivés à Lassouts quel accueil, toutes les familles sont là accueillent les enfants, nous mangeons tous ensemble dans la grande salle des fêtes, les enfants font connaissance (chaque famille qui reçoit des enfants à des enfants du même âge) le soir chacun se couchera dans sa famille d’accueil . Et puis le week-end se passe au milieu de jeux, d’activités et je suis ébahi de voir tout un village se mettre au service de ces enfants qui pour la plupart n’ont jamais vu un champ, une vache, un tracteur et un village comme Lassouts où les gens ne ferment même pas leur porte à clé.
Et puis arrive le dimanche avec la célébration qui se fait à l’église, moi je ne suis pas très chaude pour y assister mais bon. Et là c’est la révélation, tous ces gens qui nous avaient accueillis étaient là, pour la première fois j’ai entendu les paroles du prêtre qui parlait de communion, de partage, de fraternité, en l’ayant vu et vécu pendant tout le Week-end.
J’ai découvert des gens qui vivaient leur foi, qui ne se contentaient pas d’aller à la messe. Depuis le chemin a été long, il a commencé par un engagement à l’ACE, avec les clubs, le CA, les révisions de vie avec Marie Claire, Claude, François …..Et puis ce jour du 20 Mai 2006 où à l’Eglise de la Trinité j’ai reçu, avec Damasia, Dominique, une Bible qui m’a permis de continuer mon chemin sur la Foi. Il y a aussi les retraites tous les ans, et puis l’ACO, le groupe du Travet qui est né lors d’une retraite.
En 2013, j’ai eu la chance de pouvoir retourner à Lassouts avec Claude et son mari Maurice. Cela a été un grand moment d’émotions surtout que j’ai retrouvé tous ceux qui nous avaient accueillis : Blanche, la famille Mas avec qui nous avons gardé quelques contacts. Rien n’a changé ou presque, le village partage toujours ses messes au-delà de l’église en se réunissant au café pour y partager la vie aussi, et prendre des nouvelles de chacun .Le couple qui nous avait accueillis n’est pas là et Mme Rozières est décédé et ça me peine un peu je les aurai revu avec plaisir.
Aujourd’hui j’ai fait un grand chemin, je ne suis plus fâchée avec Dieu, ni avec les prêtres, et lorsqu’on me demande si je suis croyante et pratiquante je suis fière de dire « oui ».
Je peux enfin partager mes prières avec les personnes âgées dont je m’occupe qui parfois sont bien seules devant la maladie la vieillesse ou la mort. Chaque année la retraite me permet de me ressourcer, de repartir, c’est le seul moment et endroit où « je peux poser mes valises » et remettre ma foi « à neuf » grâce aux partages que nous y vivons.

Azouz Christelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s