Journal hebdomadaire de la Paroisse Saint Bernard d’Olt N° 33

       SEMAINE DU 19 NOVEMBRE au 27 NOVEMBRE 2016

 C’est quand on n’a plus rien !secours-catholique
Plus rien dans le ventre !
Qu’on frappe à la porte du Secours Catholique !
Ce n’est pas une histoire,
C’est chez nous qu’elle se passe.
A la rue, sans eau, ni chauffage !
Qui va accueillir cette mère et son enfant ?
Ceux qui ne font pas de bruit,
Ecoutent et partagent.
Le petit pâtre

 

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
on venait de crucifier Jésus,
et le peuple restait là à observer.
Les chefs tournaient Jésus en dérision et disaient :
« Il en a sauvé d’autres :
qu’il se sauve lui-même,
s’il est le Messie de Dieu, l’Élu ! »
Les soldats aussi se moquaient de lui ;
s’approchant, ils lui présentaient de la boisson vinaigrée,  en disant :
« Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! »
Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui :
« Celui-ci est le roi des Juifs. »
L’un des malfaiteurs suspendus en croix l’injuriait :
« N’es-tu pas le Christ ?
Sauve-toi toi-même, et nous aussi ! »
Mais l’autre lui fit de vifs reproches :
« Tu ne crains donc pas Dieu !
Tu es pourtant un condamné, toi aussi !
Et puis, pour nous, c’est juste :
après ce que nous avons fait,
nous avons ce que nous méritons.
Mais lui, il n’a rien fait de mal. »
Et il disait :
« Jésus, souviens-toi de moi
quand tu viendras dans ton Royaume. »
Jésus lui déclara :
« Amen, je te le dis :
aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. »
– Acclamons la Parole de Dieu.

 

L’Esprit de la fête du Christ, Roi de l’univers

Quel est donc ce Christ-Roi triomphant ? Où est-il ?
En cette fin d’année liturgique ce n’est pas un messie puissant à la manière des hommes, que l’Église nous présente, c’est un Christ crucifié, humilié, anéanti… et pourtant le Christ n’a jamais été aussi glorieux qu’en étant élevé de terre.
Sa puissance éclate avec force : « Aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis » !
Les portes de ce jardin où régnait la paix, la joie, la concorde étaient fermées depuis le péché de nos parents.
Jésus ouvre à nouveau ce havre de paix, ce royaume de justice et de paix… Voilà notre roi, voilà ce grand roi ! «  Il nous a arrachés au pouvoir des ténèbres », en ce jour de fête du Crist-Roi, nous célébrons la victoire du Christ sur le péché, la victoire de notre Dieu sur la mort.
En ce jour, nous célébrons notre grand roi qui a pris son trône de gloire en donnant sa vie par amour pour les pêcheurs…
Reconnaissons-le, reconnaissons sa puissance et glorifions Dieu de tout notre cœur !
Il est vainqueur, il est fort notre Dieu !

 

Samedi 26 et dimanche 27 novembre :

 

gve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s